Mariage traditionnel

  • Traditions

Célébré traditionnellement, le mariage est une cérémonie festive dont les spécificités varient d'une région à l'autre. Cependant, le rituel est presque similaire et commence par une visite dans la famille de la mariée pour rencontrer la future épouse. Assises autour d'un thé et de quelques pâtisseries, les deux familles finalisent leur rencontre en récitant la "Fatiha", le premier chapitre du Coran, en guise de bénédiction.

Â

La région de Tafraout et Tiznit, comme d'autres régions berbères, a une coutume unique. Selon la tradition locale, alors que les préparatifs de la cérémonie battent leur plein, la future mariée s'installe dans une maison voisine pour échapper, dit-on, à la timidité qu'elle éprouve à l'égard de son père et de ses frères. En s'installant ailleurs, elle trouve le moyen d'éviter leur rencontre.

Â

Le grand jour approche. Le frère de la mariée ou un membre masculin de sa famille l'aide à enfiler les pantoufles, tandis que sa mère lui présente la tenue traditionnelle qui lui a été offerte. En arrivant à la porte de sa nouvelle maison, celle-ci est fermée. Le groupe qui accompagne la mariée commence à chanter pour encourager la famille du marié à ouvrir la porte. La future mariée reste immobile, attendant que sa belle-mère sorte et l'accueille en lui offrant du lait. La mariée boit trois gorgées de lait avant de placer sa main sur le haut de la porte d'entrée, symbole de paix et de pureté. Une fois à l'intérieur, elle est préparée par les femmes qui l'ont escortée plus tôt. Les membres des deux familles sortent ensuite de la maison pour chanter et danser au rythme de "Ahwach".

Â

Au cours de cette nuit, les jeunes mariés vont dîner chez la famille de la mariée pour resserrer les liens familiaux. Ce n'est que le lendemain que la famille de la mariée lui rend visite le matin, en apportant plusieurs plats préparés pour l'occasion.

Plus de culture