Tissage

  • Artisanat

Le tissage traditionnel est encore pratiqué dans de nombreuses régions du Maroc. Le tissage, appelé "Azetta" en berbère, est une activité féminine par excellence. De nos jours, même si les matériaux synthétiques sont largement utilisés, le tissage traditionnel a conservé sa valeur symbolique. Bien qu'occupées à diverses tâches, les femmes continuent à tisser pour leur foyer, pour les mariages de leurs filles et pour les hommes, et en font souvent une activité économiquement rentable. L'émergence de coopératives féminines dans ce domaine a donné un élan important à cet artisanat dans tout le Maroc.

Cependant, si les produits tissés sont présents sur presque tous les marchés de la région, les villes de Taroudant et de Tiznit sont les principaux centres de production. On peut y fabriquer divers types de tapis, des couvertures, des tissus de laine blanche ("ihaykn"), des ceintures multicolores, de petits châles rectangulaires, des vêtements à capuche pour hommes ("L "aslham" ou "azennar" en berbère, "burnous" en arabe), des djellabas, et bien d'autres choses encore.

Plus de culture