Vêtements traditionnels

  • Traditions

Bien que des siècles et des époques se soient écoulés, les vêtements traditionnels marocains continuent d'occuper une place particulière dans les foyers marocains, préservés par les traditions et les coutumes du pays. Alors que la modernisation a bouleversé les traditions dans le monde entier, plusieurs régions marocaines restent attachées à leur patrimoine vestimentaire ancestral. Si les tissus et les goûts ont évolué au fil du temps, l'essence traditionnelle reste toujours présente. La région de Souss Massa, en particulier, est fière de sa culture et reste ouverte sur le monde tout en s'opposant aux tendances occidentales. La région possède une riche variété de vêtements traditionnels, variant selon les sous-régions et reflétant les représentations ethniques et les modes de vie. Les innombrables drapés, voiles, foulards et capes servent de marqueurs identitaires féminins pour les populations des montagnes, des vallées et du désert, comme le "Haïk" pour les femmes amazighes et le "Melhfa" pour les femmes sahraouies. Les hommes, quant à eux, sont communément identifiés par la "Djellaba" ou la "Fouquia" et les turbans pour les Amazighs, et par la "Gandoura", le "Seroual" et le "Chech" pour les Sahraouis. La lignée arabe est représentée par une gamme d'articles vestimentaires comprenant des Djellabas féminines ou masculines, des Jabadors, des Serouals, des Caftans, des Burnous, des Tarbouches, et bien d'autres. Certains de ces vêtements présentent une ornementation captivante, combinant les techniques de tissage, de couture et de broderie transmises de mère en fille avec la créativité personnelle des maîtres artisans. Les vendredis, les célébrations de l'Aïd et d'autres occasions festives telles que les mariages, les baptêmes et les circoncisions sont des occasions idéales pour présenter les plus belles garde-robes traditionnelles.

Plus de culture